A l’heure de l’«infobésité », les applis ou services qui synthétisent l’information fleurissent.

Notre métier consiste au quotidien à extraire l’information la plus pertinente sur un sujet en particulier, à la retraiter pour rédiger une synthèse exhaustive et parfois assortie de commentaires pertinents. Au même titre que les logiciels de traduction, l’arrivée de nouvelles technologies dans ce domaine n’est pas surprenante. Et à ce même titre, les détracteurs sont nombreux.

Summly est l’exemple le plus médiatisé, après son rachat pour 30 millions de dollars par Yahoo en début d’année.

Cette application mobile propose de résumer en 400 signes l’essentiel d’un article. En lançant l’appli, l’utilisateur se voit proposé un certain nombre de « summlys » à lire. On vous conseille donc non seulement l’article à lire, mais on vous le synthétise.

Son fondateur, un lycéen britannique de 17 ans, a développé un algorithme permettant de retenir les éléments clés de l’information pour ensuite en créer un article synthétique.

Présentation de l’appli par son créateur Nick D’Aloisio en compagnie de l’acteur britannique Stephen Fry.

Pour aller plus loin, l’appli Circa a repensé la structure de l’information et de l’article en concentrant l’information autour de points précis, appelés les « unités atomiques de nouvelles ».

Une différence notable toutefois avec Summly, Circa a une approche éditoriale originale proposant un mélange d’algorithmes et de journalistes qui identifient les informations les plus importantes et les rédigent en courts paragraphes. Il est également possible pour l’utilisateur de suivre l’évolution de l’information.

 

Enfin, à l’ère de la data-visualisation, de l’infographie et de la vidéo, il paraissait logique de voir apparaître une appli qui transforme de l’information en de mini-vidéos.

L’appli Wibbitz se constitue une base de données d’images reliée à des mots clés. L’application analyse l’article et ses tags et une mini-vidéo compile le tout en HTML5 avec quelques animations de textes et d’images.

 

 

Que penser de ces applications ? Impossible de lutter contre l’évolution des nouvelles technologies, alors autant en prendre son parti et étudier leurs méthodes. Le parallèle avec les traducteurs en ligne/automatiques me semble pertinent, dans la mesure où l’humain reste nécessaire pour saisir les nuances, la pertinence de l’information et lutter contre le risque de normalisation de l’information et de l’hyper-résumé.

Sources MDelmas, Blog Etreintes Informatiques